UN PEU D'HISTOIRE 

L'an mil neuf cent vingt huit le trente septembre, dix heures, les membres du Conseil Municipal dûment convoqués se sont réunis à la Mairie sous la Présidence de Monsieur Henri GUILLE maire.


Etaient présents : MM. GUILLE H. Dr POIRRIER, RIBOT, FROGER, C. JULIEN G., GOUIN D. FOUCHER J. LECHAT C. FROGER G., MORICE, DUVAL, ALAIN et GUESNE.
Absents : MM. DAMOISEAU, ROMME, RICHARD L., FROGER R, DOUDARD, GALPIN, PINSON A, et ALENNE, décédé.

 

Monsieur GOUIN D. a été nommé secrétaire ;
Monsieur Le Maire de La Poôté fait l'exposé suivant :
Notre pays de La Poôté, autrefois couvert de forêts, peu à peu défrichées, était au moyen-âge et est demeuré un pays de bocage très peuplé d'oiseaux.


Pour cette raison, notre église dédiée à Saint Pierre, s'appelait :

en 1050, sans remonter au delà, " Sanctus Petrus de Potestaté nidi " (O. vital Histoire eccl. t.v. page 177)

et plus tard

en 1128 (id p. 203) " Sanctus Petrus de Nidis " Saint Pierre des Nids.


Dans la suite, le cartulaire de Saint Evroul désigne notre paroisse par ces variantes,

" Ecclésia St Petri de Potestate de Niz " (1160) ;

" Ecclesia St Petri de Nidis " (1180) ;

" Terra de Potestate de Nidis " (1250)

" parrochéa de nidis " (1256).

En 1333, notre pays est appelé " La Posté Dénis "(Bib. Des Arts au Mans m. ss. 1474 f. 76) ;

en 1358 " La Posté de St Père " (arch. Nat. J 90 f. 37) ;

au XIVème siècle : " Ecclesia de Potestate nidorum " (Pouillé) ;

en 1447 " La Posté de Niz " (arch. Nat. T/5, 395 f. 106) ;

en 1549 " Sanctus Petrus de Nidis, alias La Poôté " Inst. Eccl.) ;

en 1789 le cahier paroissial porte toujours : " Paroisse de saint Pierre des Niz, dite La Poôté ". 

Ainsi " La Poôté " qui a prévalu, dérive du mot " Potestate ", mot cependant accessoire dans la désignation primitive de notre pays, qui n'avait rien d'expressif et qui du reste est lui même devenu méconnaissable avec son orthographe actuelle - La Poôté - si particulière qu'il est difficile d'obtenir une écriture correcte. - La Poôté est étrange et dépourvue de sens." Saint Pierre des Nids ", au contraire, répond à une réalité toujours actuelle : notre pays reste un pays d'arbres et d'oiseaux. Saint Pierre des Nids est très français et plein de sens. La tradition l'a conservé et s'il était admis officiellement, ne serions-nous pas satisfaits, redevenus habitants de Saint Pierre des Nids, de nous rattacher ainsi à notre plus ancienne histoire locale ?

Le Conseil, approuve à l'unanimité l'exposé de Monsieur Le Maire et prie Monsieur le Préfet de vouloir bien faire le nécessaire pour que notre commune s'appelle désormais Saint Pierre des Nids.

Cartes postales St Pierre  (5)