Nous contacter  :
Mairie  ST PIERRE DES NIDS - 21 rue du Docteur Poirrier - 53370 SAINT PIERRE DES NIDS
Courriel: commune@stpierredesnids53.com
Tel  : 02 43 03 50 13

SITES REMARQUABLES 

Situé entre le Mont des Avaloirs, point culminant de l'ouest, et les Alpes Mancelles, SAINT PIERRE DES NIDS offre aux amoureux de la nature un ensemble de sites remarquables. Faites défiler les images et renseignez vous.

 
ETANG DU TOUR

L'ETANG DU TOUR

 

C’était sur le chemin d’Alençon, près de la chaussée d’un étang qui s’appelle l’Etang du Tour (probablement en souvenir du … Tour, ou machine à pivot qui formait le pilori où l’on attachait préalablement le condamné pour l’exposer à tous les regards du public) : puis, lorsque, sous les bordées d’invectives et d’injures que les assistants ne lui ménageaient pas, on le conduisait garrotté sur une colline à gauche où se dressait le gibet patibulaire (c'est-à-dire potence) en permanence, potence de la châtellenie, avec ses trois piliers obligatoires, en trépied. Là, les aides de la justice suspendaient le criminel « haut et court », et son cadavre pourrissait au gibet, s’il n’était auparavant dévoré par les oiseaux de proie. Ce lieu, désigné de nos jours par une carrière de pierre de granit a conservé néanmoins le non significatif de la « vallée du gibet »

Superficie environ 90 a profondeur varie entre 1,10 m à 2,30 m

CALVAIRE DE L'ETANG DU TOUR

LE CALVAIRE DE L'ETANG DU TOUR 

 

L’autel de ce Calvaire est un bloc de granit taillé et sculpté. Le rocher énorme qui le surmonte fut  dit-on, extrait au Bas-Doucin et tiré par un attelage de plus de quatre-vingts bœufs. La croix qui surgit d’un trou creusé en ce rocher est un gros pied d’épine blanche, dont les deux maîtresses branches ont été inclinées de façon à former les deux bras de la croix. Elle porte un Christ en bois sculpté, de grandeur naturelle et dont l’expression de tristesse est frappante. A droite et à gauche se tiennent la Mère des Sept-Douleurs et l’apôtre fidèle, saint Jean l’évangéliste. Le tout est encadré dans une chapelle dont le fond est un hémicycle recevant la lumière par une fenêtre supérieure. Un peintre du pays a essayé d’esquisser à gros coups de pinceau, contre les murs arrondis de l’abside, le panorama de la ville de Jérusalem, et au-dessus, la perturbation générale et céleste qui signala le trépas de Dieu-Sauveur. La Révolution a respecté religieusement ce sanctuaire. La fresque a été réhabilitée par M. Jean-Paul Raymond en 2005.

CROIX DE LA NOE

LA CROIX DE LA NOE

De l’an 1638 à l’an 1641, une terrible épidémie sévit dans la localité et fit bien des victimes. Le mal était si contagieux qu’on n’osait plus apporter les morts à l’église ; on les enterrait immédiatement dans le coin d’un champ ou d’un jardin, sous un amas de terre et de chaux vive ; sur la fosse on érigeait une grosse croix carré de pierre de granit (ces souvenirs tumulaires se retrouvent en assez grand nombre à l’entrée des gros villages et sur le bord des chemins).

MOTTE FEODALE

LA MOTTE FEODALE DE MONTAIGU

« Sur cet éperon rocheux dominant le confluent de l’Ornette et de la Sarthe, Giroie, Seigneur de la Potestas fait édifier une première forteresse dès le début du XIème siècle. Démantelée une 1ère fois 30 ans après sa construction. La forteresse est reconstruite par Robert II Giroie, quelques années plus tard. Mais Talvas, Seigneur de Bellême, obtient bientôt la destruction définitive de la forteresse de Montaigu. En ruines dès les premières années du XIIème siècle, il est normal qu’aujourd’hui il ne reste plus rien du château du Seigneur de la Potestas. »

PIERRE AU DIABLE

LA PIERRE AU DIABLE

Monument mégalithique dit « La Pierre au Diable » d’une hauteur de 3,90m situé au lieu-dit « les Prés de la Poupinière », le seul existant, semble-t-il au Nord-Est du département de la Mayenne.

LE TERRANCON 

LE TERRANCON

Pour accéder à la cascade du Terrançon, prendre le chemin qui part derrière l'étang du tour.  

LE SARTHON 

LE SARTHON

La rivière le Sarthon, frontière entre la Mayenne et l’Orne est franchissable au lieu-dit « Les Veaux » à Ravigny en  empruntant un pont de pierre dit « Pont Romain ». En ce lieu, vous remarquerez l’ancien passage à gué composé de pierres plates qui permettait aux cavaliers et charrettes de passer d’un département à l’autre.

LE BAC À CHAÎNE 

Depuis l'été 2015, il est possible de traverser la SARTHE de façon insolite: le Bac à Chaîne (il n’existe qu’un seul bac de ce type en Mayenne).  Il permet aux marcheurs et promeneurs de relier les départements de la Mayenne et la Sarthe, mais également de rejoindre le domaine du Gasseau à Saint-Léonard-des-Bois…


Ce projet a été possible grâce aux deux communautés de communes CCMA et CCAM (Communautés de Communes du Mont des Avaloirs et des Alpes Mancelles), la municipalité de Saint-Pierre-des-Nids, le soutien du Parc Normandie Maine et des financements de la Région Pays de la Loire.


Le Bac à Chaîne fonctionne de mai à fin septembre….


Pour éviter des risques d’accidents, des consignes de sécurité sont affichées sur le site (nombre de personnes maximum, consignes d’utilisation).

LE BAC À CHAINE
LE PANORAMA DES TOYÈRES

LE PANORAMA DES TOYÈRES 

Le site des Toyères est l’un des plus pittoresques des Alpes Mancelles : « un bout du monde » sauvage aux confins des départements de la Sarthe et de la Mayenne.

La plateforme surplombe les gorges de la Sarthe présentant un dénivelé des près de 70 mètres. Ici, le cours d’eau a dessiné de majestueux méandres dans la roche granitique.